Un passé riche en innovations

L’industrie de la santé animale est passée maître dans l’innovation. L’industrie de la santé animale investit annuellement des millions de dollars pour commercialiser seulement 3 ou 4 nouveaux produits par année sur le marché canadien.

Cette chronologie, établie par HealthforAnimals, un organisme international affilié à l’ICSA, propose un aperçu des nombreuses percées qui ont marqué l’histoire de la santé animale (seulement disponible en anglais).

Innovations in Animal Health

Innovations en santé animale offrant matière à réflexion.

Développer des bouchées faciles à mâcher, des gâteries médicamentées et des applications topiques ou transdermiques (sur la peau) comme moyen de donner des médicaments aux chiens et aux chats plutôt que les comprimés.

Des études de l’ADN du virus du papillome chez les bovins et les chevaux ont mené à la mise au point d’un vaccin préventif contre le cancer du col de l’utérus chez l’humain.

La maladie humaine appelée onchocercose, ou cécité des rivières, est traitée au moyen de l’ivermectine, un antiparasitaire commun utilisé pour le bétail après que les insecticides environnementaux se soient avérés inefficaces.

Dans les années 1880, les vaccins contre la rage et l’anthrax ont été mis au point. Sans ces outils de santé animale, des milliers de vies humaines seraient perdues chaque année.

En 2011, la peste bovine a été éradiquée partout dans le monde grâce aux programmes de vaccination et à la collaboration des autorités responsables de la santé animale.

En avril 2015, l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a convoqué un groupe spécial chargé d’établir par ordre de priorité la liste des maladies pour lesquelles des vaccins pourraient réduire l’utilisation d’antimicrobiens chez les animaux, particulièrement chez les porcs, la volaille et les poissons.